A l'AJAC, on parle agriculture, environnement et développement durable en RDCongo

L'association des journalistes agricoles du Congo, AJAC, qui vient d'être admise comme membre de la Fédération Internationale des Journalistes agricoles, au cours du congrès à Hamilton, New Zealand, du 14 au 18 octobre 2015, regroupe les journalistes spécialisés dans la couverture d'activités agricoles et environnementales en République Démocratique du Congo. C'est une association professionnelle née en 2010 avec l'accompagnement de IFDC, CENADEP, SOSFAIM, CONAPAC, AGRITERRA, TRIAS, VECO et la FOPAC Nord-Kivu, mais dont les textes statutaires ne viennent d'être notariés qu'en juin 2015.

« Vous parlez agriculture en RDC ? C'est l'affaire des journalistes membres d'A JAC », dirait-on à une personne s'intéressant aux informations agricoles et environnementales en République Démocratique du Congo. En effet, dans ce pays-continent au centre de l'Afrique, les journalistes membres de l'association des journalistes agricoles du Congo arpentent vallées et collines à la recherche d'informations de leur spécialité : l'agriculture, la pêche, l'élevage, environnement durable, développement rural. On voit ces journalistes agricoles armés de stylo, notebook, micro, caméra, appareil-photo dans les bureaux des décideurs ou à la campagne pour parler des problèmes et des succès du monde paysan en République Démocratique du Congo.

Un engagement collectif au service de l'agriculture
Le préambule des statuts de l'association des journalistes agricoles du Congo constitue à lui tout seul un acte d'engagement à relever le défi de l'information agricole de qualité au pays. « Considérant la place qu'occupe l'agriculture dans le développement durable des communautés ; conscients que plus d'un congolais sur deux vit sous le seuil de pauvreté, et que les activités agricoles de subsistance demeurent élevées ; convaincus que la République Démocratique du Congo est une puissance démographique, avec un taux d'accroissement important et une population de près de 70 millions ; convaincus qu'une prise de conscience et un éveil citoyen permettront aux congolais et aux décideurs de considérer les accords de Maputo en augmentant le budget de l'agriculture et de faire de l'agriculture un moteur de développement ; conscients du caractère indispensable de l'exploitation des résultats de recherche au profit du développement économique, social et culturel de la RDC ; convaincus de la place et du rôle des journalistes agricoles dans la vulgarisation et la popularisation de l'agriculture et de l'environnement, en vue de l'émergence d'une culture agricole au service du développement ; convaincus de l'impérieuse nécessité de favoriser une union fonctionnelle entre tous les communicateurs agricoles, en vue d'instaurer un courant d'échanges et d'expériences entre eux et les autres acteurs du développement, convaincus de la nécessité de conjuguer nos efforts pour militer ensemble en vue de la promotion et du développement du secteur agricole dans notre pays », reprennent en chœur les membres fondateurs de l'AJAC.
Une association multi-objectifs
L'association des journalistes agricoles du Congo est une association sans but lucratif dont le siège se trouve en ville de Kinshasa. Lors de la création, les membres fondateurs se sont fixés plusieurs objectifs. « Servir de cadre d'échanges entre journalistes producteurs des émissions sur l'agriculture et l'environnement de la RDC ; assurer la collecte, le stockage, le traitement, la diffusion et la vulgarisation de l'information agricole et technique ; plaider et assurer la formation agricole des membres aux métiers d'information et de la communication agricole et technique et susciter des vocations ; contribuer à la sensibilisation de l'opinion publique pour l'avènement d'une culture agricole et environnementale stable et équitable ; encourager la coopération entre l'association, les ministères, les instituts de recherche et d'enseignement et les organismes de coopération dans le domaine de l'agriculture et du développement en RDC ; promouvoir les actions du mouvement paysan sur toute l'étendue de la RDC, promouvoir les relations et courants d'échange d'expériences et de formation permanente entre ses membres », lit-on au chapitre 2 des statuts de l'AJAC. Au chapitre 3, il est dit que sont membres de l'AJAC, les journalistes agricoles et environnementaux, les documentalistes, les chargés de communication, les éditeurs scientifiques, les chercheurs, les techniciens, les enseignants et étudiants s'investissant dans ou intéressés par la couverture, la production, la diffusion et la vulgarisation de l'agriculture. Sont membres effectifs les journalistes actifs dans le secteur agricole ayant fait acte d'adhésion auprès de la coordination nationale ou de son antenne provinciale d'origine.

¢Faible considération de l'information agricole sur les médias en RDCongo ¢L'information agricole ne couvre que moins de 3 % sur le programme radio; ¢Seuls deux journaux écrits traitent l'information agricole en RDCongo ( Wakulima Amkeni pour la FOPAC NK et la Voix du Paysans congolais pour CENADEP); ¢80% de la population vit de l'agriculture et est privée de l'information agricole; ¢Faible liberté d'expression et de la presse. ¢L'Association des Journalistes Agricoles du Congo regroupe les journalistes spécialisés dans la couverture d'activités agricoles et environnementales en République Démocratique du Congo. C'est une association professionnelle née en 2010 avec l'accompagnement de IFDC, CENADEP, SOSFAIM, CONAPAC, AGRITERRA, TRIAS, VECO et la FOPAC Nord-Kivu, mais dont les textes statutaires ne viennent d'être notariés qu'en juin 2015.

AJAC A KINSHASA

1150 Tabora, Barumbu
Kinshasa - RDC
info@ajacrdc.com
+243994411011

AJAC NORD KIVU

78 Avenue Wlikale
Quartier Himbi II, Ville de Goma - Nord-Kivu - RDC
musantaman@gmail.com
+243994411011 +243823901833

AJAC BAS CONGO


AJAC LUBUMBASHI

AJAC SUD KIVU

AJAC  TSHOPO

AJAC ITURI

AJAC KASAI


POUR TOUT CONTACT

info@ajacrdc.com
+243994411011